et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 7 février 2011

Andrée Chedid

Andrée Chedid nous a quittés dimanche soir.
J'aimais ses mots...


Nous avons beau - comme l'arbre qui est né sage - soupçonner les grimaces du destin, nous n'avons pas encore appris à sourire des simples blessures du coeur.
L'orage nous terrasse, entame la chair même du bonheur.
Mais, l'eau nouvelle est l'invention des matins.

Andrée Chedid (Terre et Poésie)

13 commentaires:

  1. Bonjour Françoise

    Que de jolis mots
    on ne peut donc s'étonner du talent de son fils et petit -fils
    il me vient toujours une sourde angoisse au "départ" de quelqu'un...
    ce que c'est beau ces mots, tes mots sur ton blog

    bisous de nanou

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Nanou,
    et merci de ta visite. :-)
    Oui, ces et ses mots sont très beaux.
    Je mettais régulièrement des textes d'Andrée Chedid, ici et là, et je continuerai, bien sûr.
    Bonne fin de journée à toi.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, je le sais, Noëlle...
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Françoise

    J'aime cette phrase écrite par la grand-mère et chanté par le petit fils.....

    " Je dis aime/Et je le sème/Sur ma planète
    Je dis M/Comme un emblème/La haine je la jette."

    Très parlant et tellement moderne
    Et belle complicité familiale.....

    Je t'embrasse
    Claude

    RépondreSupprimer
  5. Françoise

    oui beau texte. Et belle femme, à 90 ans !!!
    Bisous à toi.

    RépondreSupprimer
  6. oh ! j'aimais beaucoup cette poétesse ! Beaucoup d'amour et d'espoir dans sa poésie ! merci ... (je ne savais pas qu'elle venait de mourir : faut dire que je suis jamais au courant de rien !) merci pour ces mots si beaux et si justes. bisous

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi, Françoise, j'aimais ses mots.
    Mais ses mots ne disparaissent .

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. - Bonsoir Claude,
    Encore de bien jolis mots.
    Oui, une belle complicité familiale. Elle va leur manquer aussi. Mais elle restera dans leur coeur, comme dans le nôtre.
    Belle fin de soirée à toi, Claude.
    Je t'embrasse fort.

    - Oui, c'est vrai, Marie :-)
    Gros bisous à toi aussi, et douce nuit.

    - Merci à toi, k. On ne peut pas être non plus au courant de tout (sourire).
    Bonne fin de soirée et douce nuit à toi.
    Bisous.

    - Non, Herbert, ses mots ne disparaissent pas et ne disparaitront jamais. Elle sera toujours là grâce à eux.
    Douce nuit à toi. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour. Hommage à cette poétesse. Au coeur du coeur est le seul ouvrage que j'ai lu, d'elle. Subtile.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Alexandre.
    Je n'ai pas lu "Au coeur du coeur", mais je comblerai certainement cette lacune.
    Merci de ta visite, et bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  11. C est là que je mesure la profondeur de mon puit d ignorance. Le niveau de mes connaissances est à peine plus haut que celui de l eau d' un puit du sud de l'Espagne en été.
    Bonne journée Latil

    RépondreSupprimer
  12. Je ne sais pas quelles sont tes connaissances, Latil, mais tu as une manière de dire et de décrire les choses qui est très imagée et que j'aime.
    Belle fin de semaine à toi, et merci de ta visite.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.