et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 6 janvier 2011

La face cachée

La nature humaine est une grande forêt impénétrable que personne ne peut connaître à fond. Même une mère ignore les secrets les plus profonds de son enfant.
(Jo Nesbø)

Ne vous est-il jamais arrivé de penser bien connaître telle personne et, à l'occasion d'un événement, d'une discussion, d'une indiscrétion, la découvrir toute autre ?
Et de même, pensez-vous que l'on vous connaisse si bien que cela ?
Vous montrez une face de votre personnalité, mais en vous, il y en a une autre que vous seul(e) connaissez. N'y a-t-il pas en nous, en vous, une face cachée que nous ne réservons qu'à nous, que nous sommes seul(e)s à connaître jusqu'à ce qu'elle se manifeste, volontairement ou involontairement, lors d'une situation imprévue ou inattendue ?
Pourquoi avons-nous si souvent tant de mal à montrer cette face cachée, qui pourtant est bien en nous, qui fait bien partie de nous ? Que risquons-nous ? De quoi avons-nous peur ? Que les autres n'aiment pas cette autre partie de nous ? Par peur de choquer ? Par peur de ne plus être aimé(e) ?

Plein de questions... question (on peut le dire) de se "remuer un peu les méninges"... :-)

25 commentaires:

  1. Pour commenter je vais poser une autre question !!! : Cette face cachée n'est-elle pas le reflet de nos fragilités d'enfant, de ces choses mal vécues petit et qui nous ont poussées à nous créer ce petit monde intérieur, pour nosu protégier, ou comme un refuge ???
    Sujet fort intéressant Françoise !!!

    RépondreSupprimer
  2. Françoise


    ouh lala, finie, les vacances !!!!
    le "remue-méninges " est de retour !!! ( sourire)

    Je pense que s'il y a un côté de nous que l'on tait c'est doute parce qu'il recèle aussi des blessures, ou alors qu'il nous rappelle des choses pas simple du passé.
    On veut aussi sans doute montrer uniquement notre côté joyeux, dynamique et sociable.
    Gros bisous Françoise.

    RépondreSupprimer
  3. - Rêva, je vais répondre à ta question : je pense que oui... Déjà enfant, nous nous construisons un petit monde à nous, dans lequel nous pouvons aller nous réfugier, et adulte, il nous arrive encore d'avoir besoin d'y retourner.
    Merci à toi. Je t'embrasse.

    - Oui, je suis d'accord aussi avec ce que tu dis, Marie. C'est aussi une façon de se protéger, de cacher de vilaines blessures remontant à notre enfance. Ce n'est pas mentir de cacher cette face, c'est se protéger, peut-être, tout simplement.
    Gros bisous, ma ch'tite Marie :-)
    Douce nuit à toi.

    RépondreSupprimer
  4. Instinct de protection. Peur de ne pas être compris. Peur d'être rejeté.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Françoise,
    Pourquoi utiliser d'autres mots pour dire la même chose que Reva et Marie. Se réfugier, se protéger, oui .......
    Gros bisous pour toi ma Françoise.
    Chantal

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Françoise.

    Moi, je suis comme un iceberg. je ne m'interesse
    qu'à ce que je vois.Mais j'essaie tout de même de faire bouger l'iceberg pour qu'il en montre plus.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, je vais reprendre la métaphore d'Herbert, il y a deux ans l'iceberg a chaviré et j'ai cru me noyer et puis à mon tour j'ai petit à petit fait bouger cet iceberg pour mettre au jour le côté enfoui. Il y eut des incompréhensions, des rejets, des portes qui se ferment mais aussi des portes se sont ouvertes et des rencontres improbables ont eu lieu. Et je me sens plus unifiée.

    RépondreSupprimer
  8. Je pense en effet qu'il est impossible de connaître tout de l'autre, et que l'autre connaisse tout de soi...
    Je pense d'ailleurs que ce n'est pas souhaitable: le jardin secret est nécessaire, même s'il souligne le fait qu'on soit seul...dans le fond du fond (même si on peut vivre des moments de communion extraordinaire...)
    ce sujet de la solitude existentielle me fascine, j'en ai souvent parlé sur mon (ancien) blog...

    RépondreSupprimer
  9. Merci à vous pour vos commentaires et vos avis.
    En fait, oui, c'est une peur de se montrer, d'être rejeté(e), de ne pas être compris(e), mais c'est aussi un besoin, une nécessité d'avoir ce petit jardin secret. Et personne ne peut nous le reprocher, car je pense que tout le monde l'a en soi ce petit jardin secret, ce petit jardin intime...

    Je vous dis à dimanche soir. Demain, je pars faire la connaissance d'Estévann... :-)
    Bon week-end à vous. Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Françoise, je tombe par hasard sur votre article et le thème m'interpelle et me fait réfléchir..
    Je crois moi que nous sommes à chaque fois une personne différente suivant la personne avec laquelle nous sommes...
    Inconsciemment et suivant notre interlocuteur, il y a tout un mécanisme qui se déclenche qui nous fait révéler telle choses de nous, de notre caractère et nous fait en cacher d'autres..
    Il doit y avoir en nous comme un thermostat qui s'adapte à l'individu qui est en face
    Nous sommes donc à chaque fois ni tout à fait la même personne, ni tout à fait une autre
    Et si on demande aux personnes qui nous côtoient de nous définir, on sera peut être surpris de voir que chacun nous voit de façon différente...

    RépondreSupprimer
  11. Un commentaire très intéressant et très vrai pour ta première visite chez moi, Leila, et je t'en remercie.
    C'est juste ce que tu dis. On peut, en effet, posséder plusieurs facettes, et dévoiler l'une ou l'autre de ces facettes, selon la personne que l'on a en face de soi. Oui, c'est très vrai.
    Bonne fin de soirée à toi, à bientôt :-)

    RépondreSupprimer
  12. intéressante question.... il me semble que je suis d'accord à la fois avec Coumarine et Leila. La face cachée ce peut-être un jardin secret qu'il est bon de protéger, mais plus que tout, nous avons sans aucun doute plusieurs facettes que l'on dévoile selon les circonstance. En outre il existe aussi ignorées de nous-mêmes non ?... On peut être surpris de ses propres réactions face à une situation nouvelle et découvrir des aspects de nous mêmes que l'on ignorait... Ce qu'on appelle l'inconscient, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
  13. j'ai mangé un bout de ma phrase : il existe aussi des zones ignorées de nous mêmes. j'aime bien les questions, c'est une bonne idée de lancer la réflexion de cette manière sur un blog bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir k.
    Oui, c'est ce qu'on appelle l'inconscient, en effet...
    Ce que tu dis me fait penser à cette citation :

    "C'est souvent l'imprévu qui modifie le plus le comportement d'un être vivant et, par conséquent, c'est ce qui lui apporte le plus. On constate un grand paradoxe : c'est ce qui est inconnu, non prévisible, non planifié qui est le plus constructif." (Daniel Mange)

    C'est un peu vrai, en effet. Nous nous étonnons nous-mêmes, et nous ne connaissons pas encore toutes nos facettes, j'en suis sûre.
    Merci de ta visite et de tes mots, k.
    Bonne soirée à toi, et douce nuit.

    RépondreSupprimer
  15. "une face cachée que nous ne réservons qu'à nous, que nous sommes seul(e)s à connaître"
    Françoise, je sais maintenant qu'i y a aussi un soi que l'on ne connaît pas ou mal.
    Je suis allé le chercher parce que cela était une question vitale. Je rejoins ce que dis K.

    Aujourd'hui, plus de 7 années après, je souris parfois car j'ai la possibilité de faire se parler les 2 LP! Je ne sais pas si je me fait bien comprendre mais je peux te dire que ce dialogue m'aide beaucoup. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Louis-Paul,
    Oui, je comprends très bien ce que tu veux dire.
    Moi-même, tout en n'ayant pas eu la même histoire que toi, j'ai deux "moi" qui se parlent, qui se disputent parfois, qui s'affrontent même. Oui, je comprends.
    Merci à toi de ton commentaire.
    Je te souhaite une belle journée.
    Et je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  17. Coucou Françoise

    Pas facile d'écrire après toutes ces bonnes réflexions !!!!

    Il me semble que je n'ai pas tellement de faces cachées, dans l'ensemble je suis moi, simple, sincère

    J'atténue parfois avec de l'humour ou de la dérision : une petite pirouette !!!!

    Et j'ai peut-être un petit quelque chose qui me sauve : je n'ai pas peur du ridicule et je sais me moquer de moi !!!!!

    Et je ne suis pas toujours d'accord avec ma Psy, mais nous avançons !!!!

    Mille bisous
    Claude

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Claude,
    J'aime bien tes visites si vivantes et parlantes ! :-)
    J'irai te faire un petit coucou chez toi, plus tard.
    Ne pas avoir peur du ridicule, se moquer de soi, voilà qui est bien ! Ne pas avoir peur, donc, du quand-dira-t-on, tu fais ce que tu as à faire, et tu ne t'occupes pas de ce que les autres peuvent penser. J'aimerais être ainsi, Claude. Peut-être y arriverais-je, un jour ?... :-)
    Tu n'es pas toujours d'accord avec ta Psy ? Tant pis ! ;-)
    Mille bisous à toi aussi, Claude, et merci de ta visite.

    RépondreSupprimer
  19. Coucou Françoise

    Ce n'est pas aussi simple !!!!

    Je ne me moque pas de ce que pensent les autres !!!!

    Mais il fut un temps où ma façon d'être dérangeait et malheureusement j'ai accordé trop d'importance à la parole des gens qui m'entouraient !!!!

    Tout simplement parce que je me dépréciais !!!!

    C'est une longue histoire....... Mais j'ai commencé... Je dis bien commencé, il n'y a pas très longtemps à m'attacher plus d'importance !!!!

    "Dans la vie si tu rencontres un chien et que tu as peur d'être mordu : tu as plus de risque d'être mordu"

    Et c'est un peu pareil avec les personnes !!!!

    Très bonne journée à toi
    Bisous
    Claude

    RépondreSupprimer
  20. Coucou Claude,
    Oui, j'imagine bien que ce n'est pas aussi simple.
    La citation que tu as mise est tout à fait juste. Un peu dans le même ordre d'idées: Si tu ne fais pas confiance en les gens, ils ne te feront pas confiance non plus. Si tu leurs dis des mensonges, ils te mentiront eux aussi. Etc.
    Merci encore pour ce commentaire très riche !
    Très bonne journée à toi aussi, Claude, et merci pour tes visites que j'apprécie beaucoup.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  21. Dans la vie, les ciconstances vous obligent parfois a réagir d une maniere peu glorieuse, afin de se tirer d un faux pas. On ne peut pas tout raconter, ce n est pas souhaitable. Il faut essayer de mener son chemin le plus droit possible, comme le sillon du laboureur, mais de temps en temps dans le sol il y a des cailloux qui font dévier la charrue,et malgrés toute l adresse et la bonne volonté du paysan, le sillon ne sera pas droit.
    Bonne soirée Latil

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir Latil,
    J'aime beaucoup la métaphore que tu utilises pour commenter ce billet. Il est très parlant et clair, je trouve et je t'en remercie.
    Belle soirée à toi, et merci de ta visite.

    RépondreSupprimer
  23. Chère Françoise, je vais te faire part de mon expérience. J'ai eu recours plusieurs fois à une psy qui me convient parfaitement et c'est pas évident. Plusieurs fois j'ai abordé cette notion de personnalité multiples avec elle. Et voici la vision que j'ai de ma propre personne : le millefeuille.
    La première fois que j'ai utilisé cette "image", je l'ai vu sourire, mais maintenant ce terme est rentré dans nos échanges et l'on se comprend.
    Je vois chaque feuille complètement indépendante des autres, mais en même temps faisant partie d'un tout, d'un ensemble indissociable. Chaque feuille observe le comportement de l'autre, le critique, l'encourage, le blâme, sait ce qui est bien, mal mais ça ne change en rien les agissements puisque si cette feuille ne fait pas, ce sera l'autre qui fera.
    Je sais, c'est pas très clair et très embrouillé, mais je fonctionne énormément par image et c'est celle qui me vient spontanément quand je parle de ma personnalité.
    Pour finir, je vais partager avec toi une chanson de Romain Humeau, du groupe Eiffel que j'adore (dans le style de Noir Desir, d'ailleurs, ils chantent souvent ensemble), elle s'appelle "ma part d'ombre"...
    http://www.youtube.com/watch?v=NLjKoSCl_zA
    Cherche à écouter les paroles ou à les trouver sur le net
    Tu comprendras
    Et si tu aimes, je te conseille du même "Beauté du diable".. je m'y retrouve pas mal
    http://www.youtube.com/watch?v=ZWieWPP-4EI
    et une très belle "Toi"....
    http://www.youtube.com/watch?v=c3fo1CBmbKA

    Plein de bisous ma multi Françoise.

    RépondreSupprimer
  24. Bonsoir ma Barbara :-)

    Pour ma part, ce que tu dis est au contraire très clair, tu l'expliques très bien. Merci de t'être aussi bien exprimée sur ce billet. Ton commentaire l'enrichit. Un millefeuille, oui, bien sûr. Et j'ai la chance d'en connaître quelques-unes de ces feuilles ;-)
    Je vais aller écouter ces chansons que tu m'as déposées. Je suis presque sûre que je vais les aimer :-)
    Plein de bisous à toi aussi, Barbara.
    Bonne soirée et douce nuit.

    RépondreSupprimer
  25. Barbara, je viens de regarder les vidéos.
    Oui, j'aime bien, surtout la première et la troisième, surtout la troisième :-)
    Merci de m'avoir fait découvrir Romain Humeau, je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.