et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 13 décembre 2010

La relation avec les autres et la confiance

Ce soir, j'ai mis une citation sur mon blog Un coeur qui bat concernant Nos relations avec les autres. Sans vouloir l'expliquer ici, j'ai envie de dire juste quelques mots sur ce thème si complexe qu'est la relation avec les autres ainsi que la confiance en les autres.

Je pense, tout d'abord, que dans toute relation, il y a un effet miroir. Mais tout le monde le sait, je pense. Si nous entretenons une relation sincère et spontanée avec une personne, nous aurons en face de nous une réponse sincère et spontanée. Si nous faisons confiance en cette personne, elle nous fera confiance de la même manière. Et une relation saine pourra s'établir.
Par contre, si nous commençons à douter, si nous devenons méfiants à l'égard de cette personne, celle-ci deviendra méfiante à notre égard également, et la relation en sera ternie.

Je ne suis pas de nature méfiante. Je ne pense pas que les personnes puissent "mentir", ou manipuler les autres. Pourtant, il y a un peu plus de deux ans, j'ai été abusée par une personne qui s'est fait passer pour quelqu'un d'autre. J'ai été déçue, très déçue, car je lui faisais vraiment confiance, et il s'était créé entre nous une vraie relation d'amitié. Enfin, je le croyais... Depuis, j'ai toujours un petit doute qui s'insinue en moi et je doute parfois de la véracité des propos que l'on me tient. Ma confiance a été ébranlée. Mais malgré tout, j'ai envie de faire confiance en les autres, j'ai envie de ne voir chez eux que leur bon côté et zaper sur le reste... Tant pis si l'on me prend parfois pour une femme un peu naïve ou crédule. Après tout, je le suis peut-être... et c'est tant mieux!... :-)


Rajouté ce mardi 14 décembre :
Je viens de trouver cette citation qui dit tout à fait bien ce que je pense:
Il ne faut à aucun prix qu'un être, par sa trahison, nous décourage d'avoir plus jamais confiance en d'autres êtres. Il aurait trop gagné, s'il avait tué en nous la confiance faite à notre prochain.
(Henry de Montherlant)
.

12 commentaires:

  1. Coucou FRANÇOISE

    Oui j'ai lu avec un T R E S grand intérêt ton post sur un " cœur qui bat "
    Il est tellement criant de vérité ;-)
    j'ai beaucoup apprécier de le lire, et surtout de le lire au moment ou je l'ai lu. Il avait encore plus d'importance, vu mon état d'esprit du moment.
    Je suis comme toi, je crois a l'effet miroir. Je ne pense pas que l'on puisse m'abuser et pourtant cela....c'est déjà produit... à plusieurs reprises.
    On pense que les autres sont comme nous....
    Mais pfff, ça ne me sert pas de leçon....
    En même temps je me dit que ...se méfier de tout le monde n'est pas la solution...alors ... il faut trouver le juste milieu....
    Oui ça c'est la solution ;-)
    Mais au fait, il est ou ...le juste milieu ?
    A droite... à gauche... au centre ?
    Je ne sais toujours pas.
    Grooooooooooos bisous FRANÇOISE.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Marie :-)

    Oui, je me doute que tu as lu avec un TRES grand intérêt ce billet ;-)
    L'effet miroir, oui, et pourtant, on a parfois des surprises, je sais que cela t'est arrivé à toi aussi.
    Il n'y a pas de solution, il vaut mieux faire confiance, et puis voilà. Tant pis si on se fait avoir une autre fois. Le juste milieu... il faut rester confiant, tout en n'étant pas dupe... ;-)
    Groooos bisous, Marie, et bonne nuit. Dors bien.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Françoise

    Moi je fais confiance à mon intuition !!!!
    Bien connue l'intuition féminine..........

    Les personnes mélangent souvent gentillesse avec connerie !!!!

    Et le manipulateur choisit sa proie !!!!

    Moi je reste simple et crois moi la simplicité désarme les personnes !!!!

    Moi aussi je me suis faite avoir.......... Mais je me dis que le perdant n'est pas toujours celui qu'on croit !!!!

    Le perdant est celui qui a abusé et qui perd notre précieuse confiance !!!!

    Alors moi, je suis très enthousiaste, je fais confiance et pourtant je suis méfiante !!!!

    Dans ce monde cruel, la douceur est exception !!!!

    N'ayons pas peur de nous miroiter.........
    Mais pas dans des miroirs déformants !!!!

    Douce nuit petit cœur qui bat !!!!

    Claude

    RépondreSupprimer
  4. ah! Françoise! te voila te retour!
    On a aussi profité de moi, et ce pendant longtemps... c'est là ma souffrance la plus douloureuse car moi, de mon côté je faisais pleine confiance
    Depuis je reste toujours un peu sur mes gardes... en fait j'ai peur, peur de revivre ce même déchirement..alors je mets du temps à faire VRAIMENT confiance...
    C'est la raison aussi pour laquelle j'ai peu d'amis, (amis, non pas copains, ou connaissances)
    Bonne journée à toi...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, Françoise.

    Il y a des relations ou des correspondances avec autrui qui déçoivent ou altèrent notre confiance.
    C'est vrai dans la vie réelle. C'est vrai dans ce monde virtuel.
    Et quand le doute s'installe, c'est pire que le poison.
    C'est une souffrance.
    Il faut vivre avec. Essayer de la dépasser. Savoir pardonner.
    Mais c'est si difficile.

    Merci beaucoup, pour cette réflexion.

    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Francoise
    Oui cette citation est très juste ;-))
    Je suis chez ma fille il neige grr
    Je t'envoie ce com avec mon iphone
    Ma fille me donne des cours
    Gros bisous bonne soirée Francoise

    RépondreSupprimer
  7. Cette réflexion me touche beaucoup...

    En te lisant je me disais : « et si le doute se propageait comme la confiance ? ». C'est à dire de façon "intuitive". Il y a des personnes avec qui la confiance apparaît spontanément... et puis le doute peut venir tout aussi spontanément, sans que l'un ou l'autre y soit vraiment pour quelque chose. Question de sensibilités particulières, parfois inconscientes.

    Il y a certainement des personnes manipulatrices, mais aussi, et probablement plus fréquemment, des personnes qui se trompent sur elles-mêmes, sur l'autre, sans s'en rendre compte intitialement.

    Quand je me suis senti "trahi", j'en suis venu à me demander ce qui a fait que l'autre ait agi ainsi. Qu'avais-je fait ou pas fait pour que l'autre s'éloigne ainsi ?

    Je crois aussi que la confiance est quelque chose qui ne doit pas créer de "dette", c'est à dire ne pas accorder une confiance excessive, trop "lourde". Ne pas attendre de l'autre une sécurité qui, en fait, me manquerait intérieurement.

    Aujourd'hui je dirais que je fais confiance... mais de façon plus ajustée. Sans attentes excessives.

    Merci d'avoir abordé ce sujet et... bonne soirée :o)

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir à vous,

    Merci pour vos commentaires si intéressants et tellement enrichissants. Je n'ai pas grand-chose à rajouter, sinon que la confiance bafouée n'est pas chose facile à gérer et laisse des traces indélébiles dans la relation concernée. Soit celle-ci est condamnée, cela dépend de la gravité, soit elle est pardonnée, mais elle ne sera jamais plus pareil. Il est dur parfois de pardonner. Et puis, quelque chose est cassé, quelque chose qui ne reviendra plus. Et comme tu le dis, Pierre, ainsi que toi Herbert, le doute est là, le doute s'est installé, et quand le doute est là, c'est terrible, on doute de tout, c'est le cas de le dire. Il empoisonne tout.
    Il est dommage pourtant de ne plus pouvoir faire confiance ensuite en les autres relations. Je pense à toi, Coumarine. Il y a des personnes sincères et vraies, et heureusement! et celles-ci, il serait dommage de passer à côté à cause de cette relation fausse qui nous a blessé(e). Il faut savoir ré-apprendre à faire confiance, mais, oui, de façon plus ajustée, sans doute.
    Je suis d'accord avec ce que tu dis aussi Claude: le perdant n'est pas toujours celui que l'on croit. Savoir être confiant(e) tout en restant méfiant(e), ne pas se laisser abuser par de belles paroles, non plus.

    Tu es sous la neige, Marie ? Soies prudente, demain, pour rentrer chez toi ;-)

    Je vous souhaite une bonne fin de soirée.
    Et je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Françoise,
    Il y a aussi les personnes en qui on fait confiance, qui paraissent si gentils, si prévenants et derrière nous, nous jugent et nous dévalorisent. Eloignons nous de ces gens là, ils ne méritent pas notre confiance et notre amitié. Nous sommes peut-être un peu trop naïves, mais c'est mieux que d'être méchantes...
    Je te fais un gros bisou Françoise.
    Chantal

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Chantal,
    Je préfère moi aussi être un peu trop naïve que méchante. Certaines personnes en profitent peut-être, mais je m'en fiche.
    Bonne soirée à toi.
    Je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
  11. Je prends le train avec retard, mais toujours avec grand intérêt : dans ces cas là (on a tous vécu ça non ?) je me dis que je suis extrêmement déçue, mais qu'au moins je connais le vrai visage de la personne en face, et que ça m'évite de poser mon énergie là où il ne faut pas. Bien sûr que ça fait mal, bien sûr qu'on se trouve naïve, bien sûr qu'on regrette... Mais n'oublions pas que nous avons le DROIT de nous tromper sur les autres, tant que nous ne nous trompons pas nous-mêmes ... Qu'en penses-tu ?
    Je vais lire "un coeur qui bat", mais d'abord je t'embrasse avec beaucoup d'affection...

    RépondreSupprimer
  12. Je pense que ce que tu dis, Rêva, est tout à fait juste, et je pense tout comme toi. C'est exactement cela, en fait. Et de le relire, formulé par tes mots, me fait du bien :-)
    Merci à toi. Je t'embrasse fort moi aussi.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.