et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 21 octobre 2010

Quand les objets reprennent vie...

Les objets ont leur vie propre. Le temps peut s'arrêter pour eux, et reprendre, pareillement, sans qu'on en connaisse toujours la raison.
Il y a déjà quatre ou cinq ans, ou peut-être même plus, l'horloge/minuterie de notre cuisinière s'était arrêtée de fonctionner. Impossible de la faire redémarrer. Elle était restée coincée à 9h. Elle demeurait donc depuis silencieuse. Quant à la minuterie, évidemment, impossible de s'en servir. Sans heure, pas de minuterie.
Hier matin, alors que nous sommes en train de déjeuner, mon mari me dit : "Tiens, regarde!!! l'horloge de la cuisinière s'est remise en route!" Et en effet, à nouveau, sans que l'on fasse quoi que ce soit, les aiguilles de l'horloge de notre cuisinière ont décidé de se remettre à tourner, et par conséquent, la minuterie est, elle aussi, prête à reprendre du service.
Etrange, non ?...
J'ai trouvé cette petite histoire amusante, et j'ai eu envie de vous la raconter... (sourire)
Bonne fin de semaine à vous, et bon week-end !

13 commentaires:

  1. FRANCOISE

    J'aime beaucoup cette histoire.
    Cette horloge ...c'est comme notre vie.
    Parfois un "grain de sable" vient arrêter le mécanisme.
    On n'est plus capable de se "regler "... et avec le temps qui passe... on se remet" en route"
    bISOUS ma FRANCOISE je file au lit, à demain

    RépondreSupprimer
  2. Tu aurais dû taper sur le système beaucoup plus tôt!!!

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. à mon avis, c'est une leçon politique !...

    La minuterie s'est mise en grève, parce que Sarko, notre Speedy Gonzalez de droite, veut tout faire à la va-vite !

    elle s'est remise en marche, parce que c'est une optimiste(comme toi sans doute !)et qu'elle croit à la sortie par le haut !!

    Mais Sarko, notre tout petit président, peut-il vraiment sortir par le haut !!!??

    RépondreSupprimer
  4. @Et moi, j'aime beaucoup ton commentaire, Marie (sourire).
    Gros bisous à toi aussi, et bon courage pour ton week-end de boulot. Et encore, merci... ;-)

    @Oooh, Herbert, je ne tape jamais sur le matériel, j'attends... Et parfois, tu vois, il y a du bon... ;-)
    Je t'embrasse.

    @(rire) Alain. Tu crois que c'est une leçon politique ? ;-)
    En tous cas, faire à la va-vite n'est jamais bon, mais voilà...
    Et pour ta dernière réflexion, j'ai bien peur que non... hélas !... et pauvre de nous... :-(
    Passe un bon week-end, Alain.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup cette histoire vraie qui me dit que rien n'est jamais perdu et qu'il faut toujours garder espoir.
    Oui, c'est ce que m'inspire ta charmante histoire, de m'attendre chaque jour à recevoir un cadeau de la vie, même si je n'y croyais plus ...
    Et maintenant je file au dodo.
    Gros bisous ma belle
    Dors bien

    RépondreSupprimer
  6. Il y a chez mes parents une horloge, toute simple, un peu moderne, qui marche avec des piles.
    Le jour de l'enterrement de mon père, l'horloge s'est arrêtée. Puis sans que l'on n'y fasse rien, elle a repris son jeu d'aiguilles.
    C'est un événement qui a marqué ma mère et ma tante (femme du frère de mon père).

    Elles en parlent encore.

    RépondreSupprimer
  7. @C'est vrai, Pricille, on pourrait tirer cette morale de cette histoire : rien n'est jamais perdu, garder l'espoir, toujours... :-)
    Bonne fin de soirée à toi, ma douce.
    Je t'embrasse bien fort.

    @Suzame, si cela t'intéresse, j'avais écrit un billet sur les "signes", qui pourrait t'intéresser. Vas voir ici --> http://enviedenparler.blogspot.com/2010_03_01_archive.html
    Belle fin de soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  8. Mon amie Marie était en guerre contre les objets.
    Et comme elle avait beaucoup d'humour voici, en substance, ce qu'elle m'avait raconté.

    Je n’ai jamais eu d’autorité sur ma cafetière électrique. J’ai renoncé à lui intimer l’ordre de se taire et à arrêter ses gargouillis de fin de filtrage... elle ne donnait aucune suite à mes injonctions, et, la seule chose que j’en ai appréciée c’était le fumet dégagé. Certains prétendent que le café réveille, moi je l’étais bien avant... les glou-glou intempestifs de l’appareil ayant fait leur oeuvre avant le nectar lui-même.

    Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, j’en ai testé plusieurs, et les machines s’étaient alignées sur mon plan de travail par ordre alphabétique, de taille, et surtout suivant leur couleur. De la blanche Braun à la Krups kaki en passant par une Moulinex mauve , une Rowenta rouge et une Brandt bleue, oui une Brandt, la dernière en date, celle dont on n’entend jamais parler, mais qui a pourtant su se faire entendre...

    Elles n’y sont plus... et personne ne s’étonnera d’apprendre que j’ai remis en service ma vieille bouilloire. C’est à la force de mon poignet que je fais le café désormais...

    Je n’ai pas eu plus d’autorité sur mon pèse-personne. Je lui demandais fermement, après avoir tenté la gentillesse ou la persuasion, de ne pas dépasser la barre des ... kilos (non je ne dirai pas tout !). Il ne m’obéissait guère et aurait plutôt eu tendance à me narguer en allant plus loin encore...

    J’en ai essayé plusieurs également, des simples, des sophistiqués, des parlants, de toutes les couleurs... ils m’en ont toujours fait voir d’ailleurs.

    Et j’ai arrêté de me peser ...

    RépondreSupprimer
  9. Merci beaucoup pour cette jolie anecdote que t'avait racontée Marie, et que tu retranscris ici avec tes mots. Marie était vraiment une femme pleine d'humour, j'aurais aimé la connaître.
    Une bonne bouilloire, oui, après tout, pourquoi aller s'embêter avec toutes ces cafetières modernes qui font un raffut du diable! J'en ai une chez moi, et c'est vrai qu'elle est particulièrement bruyante! ;-)
    Le pèse-personne... (rire). Et bien voilà un pèse-personne bien désobéissant! comme beaucoup d'autres, d'ailleurs... :-)
    Et j'ai arrêté de me peser... C'est une solution, en effet ;-))

    Belle fin de journée à toi, Rom. Bisous.

    RépondreSupprimer
  10. L horloge de ta cuisiniére est certainement électronnique et ressemble plus a un computer qu a une horloge mécannique. Avec les ordi, il se passe parfois des choses bizares,eut aussi s arrétent, oublient sans que l on sache pourquoi. Il doit en étre de méme pour ta minuterie de cuisiniére.
    Bonne soirée Latil

    RépondreSupprimer
  11. Je ne sais pas, Latil, mais en tous cas, depuis ce jour, elle marche tout à fait normalement.
    Elle a repris goût à la vie... ;-)
    Bonne soirée à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  12. J'aime ce billet, il fait écho à un vécu : quand mon lecteur dvd décide de se mettre en route et de s'éteindre en plein milieu de la nuit... Soyons fous : et si la quatrième dimension existait, celle des esprits ??? Bon, si tu juges que je suis bonne pour l'internement, fais le moi savoir...
    Plus sérieusement, on sait si peu de choses sur nos raisons d'exister !!! (bon ça fait pas plus sérieux ça !!)
    Je me tais...

    RépondreSupprimer
  13. Rêva, si tu es bonne pour l'internement, alors moi aussi! :-)
    Et nous sommes sur le même délire! :-)
    Ne te tais pas! ne nous taisons pas! surtout pas! ;-)
    Je me pose la même question que toi...
    Bises du soir, Rêva.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.