et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

dimanche 4 juillet 2010

Les livres et moi

Ce soir, pas de remue-méninges (comme dirait Marie ;-)), j'ai juste envie de vous parler de l'une de mes passions : les livres !...

Je me souviens de l'émerveillement que j'éprouvais, lorsque j'étais enfant, lorsque mon père ouvrait cet immense placard dans le mur, où se trouvait une quantité impressionnante de livres. C'est bien simple, il y avait des livres sur tous les rayons. Pour moi, c'était magique. Mon père lisait beaucoup. A l'époque, il fallait finir de découper les pages soi-même avec un coupe-papier. C'est d'ailleurs le dernier cadeau que je lui ai fait pour Noël 1968. Ce coupe-papier, je l'ai gardé précieusement. Il est dans le tiroir d'un secrétaire, qui a lui aussi toute une histoire, que je vous raconterai prochainement.
J'aimais aller ouvrir moi aussi ce placard, et regarder tous ces livres. Ma mère lisait moins. Par contre, après la mort de mon père, elle s'est mise elle aussi à lire beaucoup, comme si mon père lui avait légué cela en héritage.
Mes parents ont commencé à m'acheter et à me lire des livres lorsque j'étais toute petite. Je me souviens de tous ces livres, j'en ai gardé certains d'ailleurs. Un peu plus grande, on m'a offert des livres de la bibliothèque rose, de la bibliothèque verte, et puis des livres de la bibliothèque rouge et or. Enfin, moi aussi, je commençais à avoir une bibliothèque assez importante, et mes livres furent rangés eux aussi dans ce grand placard. Que j'étais fière !...
Après la mort de mon père, nous avons donc déménagé, et notre nouvel appartement était doté lui aussi de deux grands placards dans les murs, de chaque côté d'une cheminée. Les livres de mon père, ainsi que tous les autres, trouvèrent leur place tout de suite.
Cette passion du livre me poursuit toujours. Ma dépense principale est l'achat de livres, puis suit celui des CD. Je ne peux entrer dans une librairie, aller à une fête du livre, sans en ressortir avec un nouveau livre. Et puis, le sentir. J'aime sentir un livre neuf, ça sent bon... Je me rends également dans une bibliothèque près de chez moi. Je prends d'ailleurs toujours trop de livres à la fois, ils me font tous envie !
Chez moi, il n'y a pas de placard dans les murs, mais il y a des rayons avec des livres un peu dans toutes les pièces. J'ai toujours plusieurs livres de commencés en même temps, mais tous très différents les uns des autres. Et selon mon humeur, ou tout simplement mon envie, j'en choisis un plutôt qu'un autre : roman, recueil de poèmes, etc.
A une époque, dès que je recevais le livre (je commandais beaucoup à France-Loisirs ou au Grand livre du mois), je le recouvrais tout de suite d'un plastique transparent, je mettais la date à laquelle je le recevais, et j'y inscrivais mon nom. Je ne voulais pas qu'il risque d'être abimé. Ce côté un peu "maniaque" m'a passé. Je ne recouvre plus les livres, je note juste encore la date et mon nom. Contrairement à avant, j'aime que mes livres "vivent", donc j'accepte le fait que les couvertures s'usent, que les pages soient un peu cornées, je les laisse vivre et vieillir, en somme...
Voilà, en résumé, ce que je peux dire sur la relation que j'ai avec les livres.
Pour moi, un livre c'est magique. Si l'on m'offre un livre en cadeau, je ne suis jamais déçue. J'aime les livres.
Je vous mets ci-dessous un montage que j'avais fait pour le Défifoto (défi amical entre plusieurs blogueurs photographes). Vous verrez les livres que j'ai lus ou que j'ai à lire, ainsi que des CD que j'aime.

Et quelques citations sur les livres :
- Peu de livres changent une vie. Quand ils la changent c'est pour toujours, des portes s'ouvrent que l'on ne soupçonnait pas, on entre et on ne reviendra plus en arrière.
- Un livre, un vrai livre, ce n'est pas quelqu'un qui nous parle, c'est quelqu'un qui nous entend, qui sait nous entendre.
- Les livres qui échappent à la maîtrise de leur auteur sont les plus beaux des livres.
Christian Bobin

- Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux. Jules Renard
- [...] si vous lisez pour le plaisir, lisez plusieurs livres en même temps ; laissez sur votre table un livre de poésie, un roman, quelques essais et peut-être une ou deux pièces. L'idée qu'il faut lire un livre de bout en bout avant de se permettre de passer à un autre relève tout bonnement d'un puritanisme probablement hérité de l'enfance.
Robertson Davies


Voilà. Bonne lecture !... :-)

5 commentaires:

  1. MICHELLE parle des livres de la même manière que toi et KARINE( une amie en commun ) également.
    Faire les vides-greniers avec elles !!!! Si je les perds en route, pas de problème, je file directement aux stands des bouquins....
    je ne porte pas beaucoup d'intérêt aux livres... sans doute qu'enfant on ne pas pas orientée vers cela !?!?
    J'ai beaucoup aimé cette phrase que tu as écrite ici. Ta maman s'est mise à lire, après le décès de ton papa...
    " Comme si mon père lui avait laissé ce cadeau en héritage "
    Tu m'as mise la chaire de poules...

    Bonne journée FRANÇOISE. merci pour ce blog

    RépondreSupprimer
  2. Entièrement d'accord avec toi, les livres ont toujours été mes meilleurs amis.
    J'aime, non seulement les lire et les relire (pour certains),mais aussi les regarder, les caresser, les respirer.
    Petite, j'étais une grande fan de "Fantomette" et des si beaux livres de la Comtesse de Ségur.
    Mais celui qui m'a le plus marqué,et qui m'a ouvert les portes de l'imaginaire, c'est "Alice au pays des merveilles".
    Hier, j'ai attaqué la lecture du "Livre de l'amour" la suite de "Marie-Madeleine".

    RépondreSupprimer
  3. @Les vide-greniers, j'adore aussi aller farfouiller à la découverte d'un trésor ! ;-)
    J'ai tellement de livres que je devrais bien aller les vendre sur un vide-greniers, tiens ! mais j'ai du mal à m'en séparer... ;-)
    Oui, c'est vrai, ma mère s'était vraiment mise à lire depuis ce jour-là. Comme s'il lui avait passé le relais... comme un cadeau, oui...
    Bonne journée à toi aussi, Marie.
    Gros bisous à toi.

    @Oui, c'est tout comme tu dis, Laure, les regarder, les caresser, les respirer... ;-)
    "Alice au pays des merveilles"... et oui, pour la petite fille rêveuse que tu devais être (et que tu es sûrement toujours, tout comme moi), c'était un livre magique, où tout était possible et merveilleux.
    Je n'ai pas lu les livres dont tu cites le titre, mais j'en ai entendu parler. Peut-être qu'ils sont à la bibliothèque. Je demanderai la prochaine fois que j'irai.
    Bel après-midi à toi, Laure.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Les livres : j'adore. J'ai été longtemps mal à l'aise avec eux parce que dans mon entourage j'étais la seule à aimer lire. Longtemps personne avec qui partager ma passion. J'avais besoin d'être rassurée quand j'aimais quelque chose. Des auteurs m'ont accompagnés pendant certaines périodes de ma vie. Un livre, c'est pratique c'est pas comme un feuilleton-télé, tu le prends et tu le pose quand tu en a envie. En ce moment c'est Christiane Singer qui me tient la main. Je l'ai découverte par hazard vers Nöel.
    J'en lis d'autres en même temps aussi. J.Salomé, C. Bensaid, je connais. J'aime qu'on me fasse découvrir des auteurs. J'aime les livres pour petites filles que ma grand-mère a eu comme récompense à l'école. les livres, je les corne, griffonne, ils vivent quoi ! Je les prète facilement. Je les cherche. Je ne les trouve plus. Je ne sais plus à qui je les ai prèté. Quand je part quelques jours j'emporte toujours plusieurs livres avec moi. J'ai toujours un crayon et un carnet sur moi. En Ardèche et ici j'ai mes librairies favorites. Avec mon fils depuis le lycée nous nous sommes fais découvrir des auteurs et c'est formidable.
    Bonne soirée,

    RépondreSupprimer
  5. De la façon dont tu parles des livres, on sent vraiment une passionnée ! (sourire).
    Merci à toi, Michelle, pour ton long commentaire si intéressant.
    Un crayon et un carnet sur toi, ça c'est bien ! Oui, pour noter une phrase, une page, je le fais moi aussi parfois. Je les griffonne, j'entoure des paragraphes. Par contre, je n'aime pas trop les prêter. C'est vrai qu'il m'est arrivé d'en prêter et de ne les avoir jamais récupérés... Mais bon...
    Belle soirée à toi, Michelle, et de gros bisous.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.