et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

vendredi 4 juin 2010

Ces personnes que l'on croise

Que ce soit dans la vie réelle ou dans la virtualité, nous croisons et rencontrons des personnes, avec lesquelles nous sympathisons, nous échangeons, nous partageons, des personnes avec lesquelles nous faisons un bout de chemin ensemble, on peut dire. Que ce soit verbalement ou par écrit. Nous sommes très proches pendant un certain temps.
Et puis, on ne sait pas trop pourquoi, ou on le sait, nos chemins se séparent, et elles disparaissent de notre vie. Mais elles vont laisser en nous une partie d'elles, malgré tout, comme nous allons laisser en elles une partie de nous. Et nous repenserons à elles avec une certaine nostalgie, nous repenserons à tous nos partages, à tous nos rires et sourires échangés. Un échange a eu lieu pendant un moment donné, et cet échange restera toujours en nous. Il faudra pouvoir y repenser avec le sourire, et non pas avec regret et nostalgie. La brièveté d'une rencontre ne lui enlève pas sa force et sa richesse. Au contraire, parfois.

En fait, j'ai écrit ce billet juste pour souligner le fait, qu'il s'agisse de rencontres durables ou éphémères, que toute personne laisse une empreinte indélébile en nous, et que, même si l'on sait que la relation sera courte, il ne faut pas la fuire, car toute rencontre est positive, tout échange est positif. Nous avons besoin des autres, comme ils ont besoin de nous. Si nos chemins se croisent, c'est qu'il y a une raison. Il y a toujours une raison à la présence des gens à nos côtés à un moment donné, j'en suis convaincue. Et si nos chemins se séparent, c'est que tout ce que nous pouvions nous donner, nous nous le sommes donné, ou bien c'est que la vie en a décidé ainsi. Cela ne veut pas dire, en aucun cas, que nous nous oublierons, bien au contraire.

20 commentaires:

  1. coucou
    Certes, toutes les rencontres nous apportent quelques choses, nous apprennent.... mais en se qui me concerne, certaines.... J'aurais préférée ne jamais les avoir faites....
    C'est aujourd'hui que nous sommes vendredi (et non hier...) donc c'est aujourd'hui que je te souhaite un bon week-end FRANCOISE.
    Bisous et profite bien !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, bien sûr, Marie, je ne parle que des rencontres positives, pas celles qui nous ont fait du mal. Ce sera pour un autre billet...
    Ben oui, aujourd'hui, on est vendredi, et ce soir, hop ! je file dans ma petite maison de campagne ! :-))
    Passe un très bon week-end, toi aussi, Marie. Plein de gros bisous pour toi.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Françoise.
    Sur ce blog, mes commentaires ne passent pas.
    Mais c'est moi qui rate une étape...
    J'ai donc lu ton billet.
    Aussi courtes ou aussi longues qu'elles soient, aussi riches ou aussi décevantes, les rencontres sont toujours enrichissantes.
    Et elles deviennent ...ce qu'elles deviennent.
    Pour l'heure, je penserai à toi dans ta petite maison bleue...
    Bon week-end.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Françoise
    Me voici de retour sur la toile. Panne d'ordi!
    J'ai revisité tes blogs avec plaisirs et parfois un peu de tristesse.
    Je pense que toutes les rencontres sont positives, les bonnes comme les mauvaises, à nous d'en tirer les leçons.
    Pour être bien avec soi-même, je crois qu'il ne faut rien désirer(matériellement)! Pas de course à la consommation, au paraître!
    Mais désirer, être gourmand de l'autre! Le contact!
    Amitiés: Alain

    RépondreSupprimer
  5. personnellement je crois que rien n'arrive par hasard, mais dans ce cas là se pose le délicat problème du libre-arbitre.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir ma Françoise
    Je suis heureuse de lire que tu es dans ta petite maison bleue car je t'y sais bien ...
    Ces personnes que l'on croise entrent dans nos vie, parfois sans que nous le voulions, et l'on s'y attache malgré nous.
    Tu as raison de préciser qu'elles soient virtuelles ou réelles car ce sont des personnes bien vivantes qu'il nous est parfois donné de rencontrer. Je pense que ce n'est jamais le hasard qui provoque les rencontres et qu'elles ont toujours une signification. Elles arrivent toujours au bon moment.
    Je suis comme toi, je ne peux jamais oublier personne.
    Très gros bisous ma Françoise

    RépondreSupprimer
  7. Les rencontres sont faites de hasards mais aussi de désirs. Il y a quelque chose d'indéfini que l'on ressent proche de soi et qui font que l'on poursuit.
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  8. @Oui, Herbert, ces rencontres deviennent ce qu'elles deviennent... nous ne pouvons pas non plus tout contrôler... Mais, tu as raison, les rencontres sont toujours enrichissantes.
    Je suis rentrée, et j'ai bien profité de ma petite maison bleue. J'ai été heureuse de la retrouver, et malgré certaines appréhensions, dont je parlerai peut-être, tout s'est bien passé.
    Belle fin de week-end à toi.
    Je t'embrasse.

    @Bonsoir Alain. Comme je te l'ai dit sur ton blog, je suis très contente de te retrouver. Ainsi donc, il s'agissait d'une panne d'ordinateur ? Je me demandais bien où tu étais passé. Il y a tellement de blogs qui ferment en ce moment, ou même de blogueurs qui disparaissent...
    Oui, toi aussi, tu penses que les rencontres sont positives, tout comme Herbert, et tout comme moi. Nous sommes donc d'accord, et en tout point ;-)
    Amitiés à toi aussi, Alain.

    @Oui, Laure, le libre-arbitre...

    @Oui, chère Fanzesca, je suis allée me ressourcer dans ma petite maison, j'en ai tant besoin par moments, me ressourcer et me recentrer, aussi.
    Oui, toutes les rencontres ont une signification, si nous ne trouvons pas laquelle, c'est que nous ne l'avons pas perçue, mais il y en a toujours une.
    Très gros bisous à toi aussi, Fanzesca.

    @Oui, Marité, de hasards mais aussi de désirs, oui, les deux combinés.
    Bisous à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  9. Je viens te lire ce soir après ce drôle de we et je tombe sur ces reflexions... Et je souris, et je suis d'accord avec cette histoire de hasard qui n'en n'est jamais un... Nous deux, nous en somme la preuve.
    Sache que infini a été heureuse ce we, et de pleins de manières.. Tu comprendras.
    Je crois aussi que certaines personnes que l'on croise une fois, toute notre vue nous les croiserons si elles peuvent nous apporter quelque chose et si nous pouvons faire de même.
    On ne peut pas laisser partir les gens que l'on aime.... Ce soir je pense a 2 chansons d'arthur H"la chason de satie" et "le destin du voyageur"... Je te les dédie...
    Je t'embrasse bien fort

    infini

    RépondreSupprimer
  10. (sourire)
    Tu me raconteras, infini, mais je suis déjà heureuse de lire tes mots ;-)
    Non, on ne peut pas laisser partir les gens que l'on aime, à moins que ce ne soit vraiment pour leur bonheur, comme je le disais il y a peu de temps dans un de mes précédents billets...
    Merci pour les deux chansons d'Arthur H, deux très belles chansons, avec des paroles si vraies...
    Je t'embrasse bien fort, moi aussi, Infini. J'attends de tes nouvelles par mail... ;-)

    RépondreSupprimer
  11. J'aime beaucoup ce texte, très juste et les commentaires qui suivent très intéressants.
    Et parfois, le destin fait que l'on se retrouve. C'est ce qui m'est arrivé, il n'y a pas longtemps, une rencontre par hasard dans la rue, après de nombreuses années sans se revoir. Depuis, nous sommes à nouveau régulièrement en contact soi par écrit, soi en réel. Comme quoi, une amitié, même sans se revoir, peut rester une grande amitié.

    Je profite de l'occasion pour te souhaiter, Françoise, un
    JOYEUX ANNIVERSAIRE:-)

    trainmusical

    RépondreSupprimer
  12. Merci beaucoup, train musical, tu es le premier à me fêter mon anniversaire ce matin... (sourire)

    Oui, le destin est parfois si bien fait. Et une amitié n'est pas altérée par le temps, si elle est vraiment sincère.

    Belle journée à toi, et encore merci.

    RépondreSupprimer
  13. étonnamment ce dont je viens de parler dans notre petit "jardin" ;-).. et pourtant je n'avais pas encore tout lu ici.. comme quoi :-)

    bisous Françoise

    A

    RépondreSupprimer
  14. Oui, comme quoi, A ! ;-)
    C'est vraiment une bonne fin de journée aujourd'hui, tiens ! (sourire)
    Bisous à toi.

    RépondreSupprimer
  15. Des feuilles qui flottent sur la surface de l’eau nous paraissent éparpillées dans un désordre incompréhensible. Certaines ont des formes régulières, d’autre sont pas mal dentées. Chaque feuille, même dans une même famille, est unique. En les regardant s’emporter sur cette surface, on peut se demander pourquoi certaines s’attirent et d’autres s’écartent, ou pourquoi certaines restent accrochées tout un moment alors que d’autres se contentent simplement d’un court et léger effleurement? Un tas de questions que l’homme, avec sa vision surfacique, n’arrive et n’arrivera jamais à comprendre. Certes, la forme et l’environnement sont des paramètres participatifs, mais le véritable moteur dans tout ce système n’est pas à la surface, il faut aller le chercher dans la profondeur. Rien n’arrive au hasard et le hasard ne fait jamais de mal. Profitez de chaque moment comme si vous risquez de le perdre à tout moment!
    Merci à tous!
    Moa!

    RépondreSupprimer
  16. Merci infiniment pour votre commentaire si bien imagé, si intéressant et aussi si bien écrit. C'est un plaisir de vous lire, Moa (?).
    Belle journée à vous.

    RépondreSupprimer
  17. Tout le plaisir est pour Moa :-)
    Merci!
    Belle journée,
    Moa!

    RépondreSupprimer
  18. (sourire)
    Belle soirée à Toa !... :-)

    RépondreSupprimer
  19. Réponses
    1. Eh bien, ravie de vous avoir croisée ici, Fabienne ! :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.