et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mercredi 21 avril 2010

Parler ou se taire ? pas si simple...

Faut-il toujours dire ce que l'on pense, au risque de se fâcher avec ses ami(e)s, ou bien faut-il se taire et passer pour une bénie-oui-oui ?
En fait, j'ai un gros problème. Je n'aime pas les conflits et je les évite au maximum. C'est bien, me direz-vous. Peut-être. Peut-être pas. Bien souvent, pour éviter les conflits, je ne dis pas le fond de ma pensée, et je fais comme si tout allait bien, même si je suis fortement contrariée. Mais pourtant, tout au fond de moi, rien ne va. Les non-dits, vous savez, les non-dits font beaucoup de mal. Mots non dits, pluie de maux, c'est bien connu.
Mais, si par chance, ou par malheur, j'arrive à dire le fond de ma pensée, si j'arrive à dire mes ressentis, ou même si j'arrive à élever le ton, après un bref instant de satisfaction, je culpabilise aussitôt, et j'ai affreusement peur que la personne en face ne se fâche, et je ne suis pas plus heureuse pour tout cela.
Pourtant, j'aime que mes ami(e)s me parlent avec franchise. Je leur demande même, même si parfois cette franchise me blesse un peu. Car la franchise peut être blessante.
En fait, il faut dire, mais... avec modération...
C'est très contradictoire, en fait, tout cela.
Nous demandons à nos amis la franchise absolue et nous donnons un sens péjoratif à leurs paroles. (Augusta Amiel-Lapeyre)
Comment trouver la juste mesure ? Ce n'est pas évident.
En fait, aimer et respecter une personne, ce serait lui faire confiance en pouvant lui parler franchement et ouvertement. Ne pas lui parler franchement voudrait dire qu'elle n'est pas capable de comprendre, et ce ne serait pas très sympa pour elle. Ce serait un manque de respect et de considération.
Enfin, c'est mon point de vue. Mais ce n'est pas toujours ce que je fais... Je vais y travailler...
Et vous, qu'en pensez-vous ?...

7 commentaires:

  1. Bonjour, Françoise.
    Toute vérité n'est pas bonne à dire.
    A chacun d'entre nous de savoir faire la part des choses pour que ce qui est dit ne soit pas destructeur....
    Et, d'autre part, qu'est-ce que la vérité ?
    Vaste sujet.
    Merci beaucoup pour cette reflexion.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. ah oui! Françoise... pas évident du tout
    Comme toi, je n'aime pas les conflits
    De plus, je n'ai mas faire mal, blesser, oser dire ce qui me dérange
    Donc souvent je me tais
    Mais c'est moi qui suis mal avec ça...
    Est-ce mieux?
    J'apprends à dire en "je" ce qui ne va pas, sans agressivité, simplement dire ce que MOI je vis, sans mettre l'autre en cause
    Pas facile, mais ça marche qd même assez bien
    Comme le dialogue s'instaure sur de bonnes bases, je ne me sens pas coupable alors d'oser avoir un autre avis, et être à l'origine d'un quelconque problème

    Je viens de te répondre chez moi
    Je lis le livre de Didier van Cauwelaert "Le père adopté"
    Il parle à un moment donné des signes étranges qui se sont passés peu de jours après les funérailles de ce père qu'il a adorés...(comme des signes qu'il lui faisait!)
    J'ai pensé à toi et me suis dit qu'il fallait que je t'en parle...

    RépondreSupprimer
  3. @Herbert. Oui, toute vérité n'est pas bonne à dire, mais la franchise est tout de même mieux que l'hypocrisie, non ?
    Je suis d'accord avec toi lorsque tu dis que "ce qui est dit ne soit pas destructeur", car en effet, ce n'est pas le but recherché. Le but est d'être soi, et de ne pas jouer un rôle, et surtout ne pas se créer de maux (j'y tiens...) par l'absence de mots...
    Merci à toi pour ton commentaire. Belle soirée et douce nuit.
    Je t'embrasse.

    @Coumarine. C'est vrai, j'avais lu dans un livre que lorsqu'on voulait s'exprimer, dire ses ressentis, c'était mieux de dire "je" plutôt que "tu" qui es plus synonyme d'accusation. Tu viens de me le remémorer. Il faut que je veille à cela, car la façon de dire les choses donne un tout autre ton à ce que l'on veut dire.
    Oui, merci de m'avoir parlé de ce livre. Je suis allée chercher sur le net, et j'ai lu le résumé. Peut-être bien que je vais me le procurer... (sourire)
    Belle soirée, et douce nuit, Coumarine.

    RépondreSupprimer
  4. je me reconnais tellement dans cet article que j'aurai pu l'écrire moi mème..la seule chose a dire c'est: méfie toi des gens qui te dise tes 4 vérités en face car souvent ces personnes là se sente autoriser a le faire mais...n'accepte pas la reciprocité....alors une question se pose ...est ce vraiment de la franchise ou alors que peut il se cacher derriere de nettement moins louable...

    RépondreSupprimer
  5. @Tout à fait exact, Anonyme ! Bien souvent, les gens qui se permettent d'être francs, et de dire aux gens leurs 4 vérités, ont bien du mal, eux, à entendre leurs 4 vérités. Je l'ai remarqué plus d'une fois. Leur en faire prendre conscience serait leur rendre service, mais l'accepteraient-ils ? Ce n'est pas sûr...

    RépondreSupprimer
  6. Je me retrouve complètement dans cet article. Du coup je crois que je n'ai pas la réponse non plus, même si je pense que dire ce qu'on pense est certainement meilleure que de garder en soi. Après c'est une question de tempérament, et les gens qui peuvent s'exprimer librement vivent certainement mieux !!
    Je crois que c'est dur de changer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Corinne... de Laser ? Si c'est toi, merci d'être venue te balader par ici. Et s'il s'agit d'une autre Corinne, merci aussi ! :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.